Actualités

Soutenez BioLit grâce à Lilo

Chaque goutte compte !

Naviguer sur le net en soutenant gratuitement BioLit, c’est possible ! Chaque recherche sur le moteur de recherche Lilo rapporte une goutte, et cette goutte est un soutien financier pour BioLit.

 

Alors n’hésitez plus, essayez le moteur de recherche Lilo et soutenez BioLit dès aujourd’hui.

Comment faire ? Le principe est simple.

Vous installez le moteur de recherche internet Lilo sur votre ordinateur, tablette ou smartphone. Toutes les recherches internet que vous effectuez via Lilo, alimentent votre compte en gouttes d’eau. Lilo convertit vos gouttes d’eau en centimes d’euros pour financer des projets sociaux et environnementaux.

C’est vous qui offrez vos gouttes d’eau au projet de votre choix … et vous pouvez même les verser automatiquement au programme BioLit de Planète Mer !

Lilo s’installe facilement. C’est gratuit et sans aucune incidence sur la configuration de votre appareil numérique.

Alors, si vous voulez nous aider, cliquez sur ce lien  http://www.lilo.org/fr/biolit-un-oeil-sur-la-mer/?utm_source=biolit-un-oeil-sur-la-mer !

.

Formation des Ecogardes et écovolontaires du Parc national des Calanques

BioLit dans le réseau Educalanques

Cette année, dans le cadre du réseau Educalanques, Planète Mer a formé les 31 écogardes et écovolontaires du Parc national des Calanques (13) à BioLit. L’objectif ? Donner toutes les clés aux équipes saisonnières pour impliquer les visiteurs du site dans la collecte d’informations sur la biodiversité du littoral.

Ces équipes viennent renforcer la présence des agents du parc pendant la saison estivale et patrouillent dans le parc à la rencontre des visiteurs.

Un flyer BioLit en petit format a été spécialement conçu afin d’être distribué aux visiteurs intéressés par le programme.

 

 

BioLit re-plonge à la découverte des sentiers sous-marins

Tout l’été dans le Parc national de Port-Cros (83)

BioLit sera présent, cet été encore, dans le Parc national de Port-Cros, dans chacun des 8 sentiers sous-marins signataires de la charte de la Communauté de la Randonnée Subaquatique.

De l’anse Magaud à Pampelonne en passant par la plage de la Palud, découvrez les patrimoines naturels et culturels de ces parcours immergés. Seul ou guidé par un encadrant qualifié, vous serez émerveillé par les richesses de ce territoire protégé !

Constituez votre carnet d’observations en ligne en répertoriant toutes vos découvertes sur votre compte BioLit.

Pour en savoir plus découvrez le carnet des sentiers sous-marins : ici

 

Agenda BioLit Juillet 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit de juillet 2019 dans le fichier joint.

Journée Mondiale de l’Océan sur la côte d’Emeraude

Planète Mer au rendez-vous à Dinard

Comme chaque année, le 8 juin dernier a eu lieu la Journée Mondiale de l’Océan qui vise à sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources.

Planète Mer avec le partenariat de la ville de Dinard (35) a animé quatre nettoyages de plage avec les 97 élèves des écoles de Claude Debussy, Alain Colas et Notre-Dame de la mer. Ces sorties étaient dédiées au ramassage des déchets retrouvés dans la laisse de mer sur les plages de St-Enogat et du Prieuré. Les élèves ont pu inaugurer les bacs à marées mis à disposition et y déposer leurs déchets.

A la suite de ces sessions de nettoyage, des présentations en classe ont eu lieu sur l’importance de la fonction écologique de la laisse de mer ainsi que sur la provenance des déchets qu’ils avaient collectés.

L’action est déjà renouvelée pour l’année prochaine avec un focus sur la biodiversité de la laisse de mer dans le cadre du programme BioLit Junior et toujours grâce au soutien de la ville de Dinard.

La Journée Mondiale de l’Océan est coordonnée sur la côte d’Emeraude par l’association Cœur Emeraude qui est également l’opérateur de la campagne « La mer commence ici – Ne rien jeter », action du futur Parc Naturel Régional Vallée de la Rance – Côte d’Emeraude. Afin de sensibiliser les parents d’élèves et les scolaires, des macarons à l’effigie de cette action seront installés près des avaloirs d’eaux pluviales des différentes écoles ayant participé au nettoyage des plages.

La Semaine européenne du Développement Durable 2019 à St-Malo

Les scolaires à la découverte de la laisse de mer avec Planète Mer

Première participation le vendredi 24 mai pour Planète Mer à la semaine du développement durable organisée par la ville et l’agglomération de St-Malo (35). La Biodiversité sous toutes ses formes était à l’honneur pour cette édition 2019. A cette occasion, Planète Mer est intervenue tout au long de la journée auprès de 8 classes de la commune. L’objectif ? La découverte de la laisse de mer.

La matinée a débuté pour les élèves par une animation sur la plage du Val où ils ont pu explorer, observer les différents constituants de la laisse de mer et se questionner sur leurs origines. L’après-midi s’est poursuivi au sein du mini-village installé pour l’événement au camping du Nicet. Planète Mer a animé deux ateliers auprès des scolaires. L’un sur l’identification, par les enfants, des différents constituants de la laisse de mer et le second axé sur son rôle et son importance écologique pour la biodiversité du littoral.

Au cours de cette journée,  216 élèves du CE1 au CM2 se sont succédés dans les animations proposées par Planète Mer. Tout un programme afin de faire connaître à ces jeunes citoyens la richesse de la biodiversité marine et littorale qui les entoure.

Paru dans la presse

Midi Libre - 10 juin 2019 - Sète : en avoir plus sur les vélelles, ces voyageuses du large...

Le midi Libre de Sète fait un focus sur les vélelles (Velella velella) et met en avant le programme BioLit en Occitanie avec les Sentinelles de la Mer, un réseau coordonné par le CPIE du Bassin de Thau.


Lire l'article en intégralité ici

Paru dans la presse

Marcelle - 7 juin 2019 - Fais comme pour tes légumes, achète du poisson local et de saison

A l'occasion de la journée mondiale des Océans, Marcelle - le média de solutions vous propose des solutions pour devenir consom'acteur et citoyen-scientifique engagé en participant à BioLit et Pêcheurs d'Avenir de Planète Mer ou encore à POLARIS de Septentrion Environnement qui propose aussi aux plongeurs de s'impliquer dans #BioLit.

Lire l'article en intégralité ici

Agenda BioLit Juin 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit de juin 2019 dans le fichier joint.

Agenda BioLit Mai 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit de mai 2019 dans le fichier joint.

BioLit sur l'Archipel de Chausey

Algues et bigorneaux : des indicateurs de l'état écologique des estrans ?

Depuis deux ans, l'équipe de Planète Mer et du MNHN de Dinard réalisent des campagnes d'observation (suivi Algues brunes et bigorneaux de BioLit) sur l'archipel de Chausey au printemps et en automne. Ces observations se font avec l'appui du Syndicat Mixte des Espaces Littoraux de la Manche (SyMEL) et les gardes du littoral de Chausey. La dernière campagne d'octobre 2018 avait permis de valider le choix de trois sites d'observation qu'il convenait désormais de suivre régulièrement.

Fin mars, bénéficiant de grands coeffcients des marées d'equinoxe, l'équipe de Planète Mer s'est retrouvée sur Chausey pour trois jours d'observations. L'objectif de ces quelques jours était double : renforcer le suivi de l'évollution des communautés de mollusques sur les sites validés d'une part, équilibrer la répartition des observations par site d'observation et pour chaque niveau d'estran d'autre part.
Les premières ébauches de résultats obtenus en fin d'année dernière laissaient apparaitre un gradient croissant est-ouest de la densité des espèces animales. Ces tendances se basaient sur un jeu de données encore trop parcellaires pour avoir une véritable valeur statistique. Il était donc important de réaliser des observations selon une stratégie d'échantillonnage rigoureuse pour tenter de lever le doute quant à ces résultats.

Les observations réalisées sur chacun des trois sites identifiés rejoignent désormais le reste des observations acquises sur Chausey. L'analyse de données est en cours et montrera si les précédentes tendances se confirment. Cette étude pilote sur Chausey ambitionne de montrer si la présence de mollusques peut être un indicateur de la qualité écologique des estrans. Auquel cas, ce dispositif pourrait être par la suite élargit à d'autres espaces littoraux et apporter de réelles réponses en termes de préservation.

Les étudiants de Rennes 1 en observation à St-Malo

BioLit, un programme scientifique, mais pas que !

Une soixantaine d'étudiants en licence 3 SVT et Sci-Pe s'est rendue à St-Malo pour la mise en œuvre de travaux pratiques. Objectif de ces deux demi-journées sur l'estran : prendre conscience, par l'observation, que de la répartition des espèces animales et végétales varie en fonction de certains paramètres environnementaux comme la température, l'humidité ou la salinité. Ces paramètres étant eux mêmes liés à la présence du cycle de la marée.

Un sujet qui intéresse particulièrement une partie des étudiants, en préparation au Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (le CAPES), puisqu'il fait partie intégrante de leur programme et peut figurer à l'examen. L'occasion également pour Planète Mer de leur expliquer les avantages que présentent les sciences participatives comme un outil pédagogique qui favorise l'interdisciplinarité dans l'enseignement en primaire et au collège.
Pour la troisième année consécutive, les étudiants ont donc inventorié l'estran du bas de l'eau (représenté par l'étage de l'infralittoral en ces périodes de grandes marées), jusqu'au niveau des lichens jaunes qui marquent la frontière avec le supralittoral.
Le programme BioLit montre ici qu'il est un bon dispositif
pour appliquer les enseignements théoriques et parfaire ses connaissances par des observations au contact de la nature, tout en étant utile en matière de gestion du littoral.

Les scolaires rencontrent les chercheurs

L'Ecole Alain Colas de Dinard en visite au CRESCO

Le CRESCO a accueilli la classe de CM1 de l'école Alain Colas de Dinard. Pour cette première, l'IFREMER, le MNHN et Planète Mer avaient préparé une série d'ateliers à présenter aux enfants. Ces derniers ont pu, entre autres, découvrir le monde microscopique du phytoplancton, apprendre comment reconnaitre le sexe des crabes ou encore découvrir de quoi se compose la laisse de mer. 

Leur présence au CRESCO n'était pas anodine, ces élèves travaillent sur un projet d'aire marine éducative sur une plage de Dinard. Leur objectif est de mieux connaître la zone dans un premier temps, en faire l'inventaire, pour ensuite proposer des mesures qui permettront de mieux protéger la faune et la flore présente.

L'après-midi a donc été riche en découvertes et en questions pour les élèves qui sont repartis avec de nouveux acquis sur la plage de Saint-Enogat leur permettant d'alimenter leur projet.
Prochaine étape, le conseil des élèves, réunion incluant différents acteurs impliquées dans la gestion de la plage de St Enogat. Bonne continuation à eux, leur enseignant et leurs tuteurs dont l'association Escale Bretagne relai de BioLit sur St-Lunaire.