Les étudiants de Rennes 1 en observation à St-Malo

BioLit, un programme scientifique, mais pas que !

Une soixantaine d'étudiants en licence 3 SVT et Sci-Pe s'est rendue à St-Malo pour la mise en œuvre de travaux pratiques. Objectif de ces deux demi-journées sur l'estran : prendre conscience, par l'observation, que de la répartition des espèces animales et végétales varie en fonction de certains paramètres environnementaux comme la température, l'humidité ou la salinité. Ces paramètres étant eux mêmes liés à la présence du cycle de la marée.

Un sujet qui intéresse particulièrement une partie des étudiants, en préparation au Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (le CAPES), puisqu'il fait partie intégrante de leur programme et peut figurer à l'examen. L'occasion également pour Planète Mer de leur expliquer les avantages que présentent les sciences participatives comme un outil pédagogique qui favorise l'interdisciplinarité dans l'enseignement en primaire et au collège.
Pour la troisième année consécutive, les étudiants ont donc inventorié l'estran du bas de l'eau (représenté par l'étage de l'infralittoral en ces périodes de grandes marées), jusqu'au niveau des lichens jaunes qui marquent la frontière avec le supralittoral.
Le programme BioLit montre ici qu'il est un bon dispositif
pour appliquer les enseignements théoriques et parfaire ses connaissances par des observations au contact de la nature, tout en étant utile en matière de gestion du littoral.