3 juillet 2023

BioLit fournit ses données pour la Directive Cadre Stratégique sur le Milieu Marin

Crabe bleu

Les données de l’Action BioLit Nouveaux arrivants considérées comme essentielles

La Directive-Cadre “Stratégie pour le Milieu Marin” (DCSMM) est une directive européenne qui vise à maintenir ou restaurer un bon fonctionnement écologique des écosystèmes marins. Ainsi, les Etats membres de l’Union européenne sont dans l’obligation de mettre en place des actions afin de réduire les impacts des activités sur le milieu marin. Le site internet de la DCSMM expose plus en détail l’identité et l’application opérationnelle de cette directive.

En octobre 2021, l’Ifremer s’est tourné vers Planète Mer afin d’avoir accès aux données du programme de BioLit et plus particulièrement celles de l’Action BioLit “Les nouveaux arrivants« . Cette demande répond à une commande du Ministère de la Transition Écologique mandatant l’Ifremer à collecter et centraliser, dans un catalogue dédié, des données nécessaires à l’évaluation du bon état écologique des eaux marines de la DCSMM, dans le cadre du descripteur « Espèces non indigènes ».

Un jeu de données s’inscrivant dans des problématiques scientifiques majeures

La DCSMM se découpe actuellement en trois cycles, le premier s’est déroulé entre 2012 et 2018. Le deuxième, toujours en cours de réalisation à l’heure actuelle, s’opère entre 2018 et 2024. Notre contribution se précise avec la préparation du troisième cycle prévu entre 2024 et 2030. La mise en place de ce cycle 3 nécessite une évaluation de l’état écologique des eaux marines françaises et des objectifs environnementaux à atteindre. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les données de BioLit.

Cécile Massé, responsable thématique et responsable surveillance des espèces non indigènes de la DCSMM, de l’UMS Patrinat (OFB-CNRS-MNHN) qualifie les données de l’Action BioLit “ Les nouveaux arrivants “ comme “essentielles”.

Que représentent véritablement ces précieuses données ?

Les données en question proviennent directement des données collectées par les BioLitiens et par les relais locaux de BioLit à l’occasion de différentes sorties terrain et observations individuelles suivant le protocole de l’Action BioLit « nouveaux arrivants ».

L’équipe de BioLit de Planète Mer a transmis à l’Ifremer un jeu de données incluant des observations réalisées entre juillet 2014 à mars 2021. Ce sont plus de 130 signalements de 23 espèces-non-indigènes qui ont été fournies grâce à la mobilisation des observateurs du littoral. C’est aujourd’hui une grande fierté pour l’équipe BioLit de savoir que les données issues de son programme de sciences participatives, développé en partenariat avec le Museum national d’Histoire naturelle, puissent s’intégrer dans le programme de surveillance de la DCSMM. C’est l’un des objectifs visés depuis le lancement du programme qui vient d’être atteint. Et Planète Mer se réjouit que les sciences participatives en général soient prises en considération dans le cadre du 2ième cycle de la DCSMM. Le Collectif Vigie Mer, pour lequel Planète Mer est membre, a joué un rôle considérable dans l’état des lieux des sciences participatives « mer et littoral » pour les équipes de la DCSMM.

Le travail se poursuit pour faire évoluer l’Action BioLit « nouveaux arrivants » en lien avec les objectifs des grandes directives sur l’environnement. Nous reviendrons vers vous prochainement pour partager avec ces nouveautés.

Rédacteur : L. Pergola

Crédit photo : (c)Estran Cite de la Mer – BioLit

Partagez avec vos amis

Vous n’êtes pas encore inscrit à Biolit ?