3 juillet 2023

La découverte des hermelles marseillaises revient dans les débats médiatiques

Hermelle©-Biolit-IDMer-Ville-de-Marseille_light

Vigie Nature revient sur les enjeux de l’observation des hermelles dans BioLit

Bientôt un an après la découverte d’une colonie d’hermelles (Sabellaria alveolata) par deux BioLitiens lors d’une sortie en bord de mer, le sujet reste bouillonnant.

En octobre 2021, le site internet du programme de sciences participatives Vigie Nature publie un article revenant sur cette observation et sur son impact. Relevant qu’il s’agit d’une découverte « tout à fait exceptionnelle », l’article souligne l’importance scientifique des actions des BioLitiens.

Les sciences participatives, un véritable outil pour la recherche

Les sciences participatives offrent à la recherche un outil de travail nécessaire à certains égards dans la mise en place d’une perception plus juste des systèmes complexes. Ceci s’observe particulièrement dans le cadre de la compréhension des écosystèmes. Gilles Bœuf, professeur en biologie à l’Université Pierre et Marie Curie, à la Sorbonne Université et ancien président du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (2009-2015) écrit en 2013 : « La « participation » au sens large permet aux scientifiques d’accéder à des données non démonstratives, car pas suffisamment denses et nombreuses, sans une couverture très étoffée des territoires ou des saisons (« ils » sont partout et tout le temps !) » (Bœuf, 2013). Aujourd’hui, c’est grâce à cet engagement, quotidien, des citoyens que le déploiement de nouveaux travaux de recherche est rendu possible.

L’observation des hermelles en novembre 2020 a permis de prolonger le dialogue entre les actions des BioLitiens et les institutions de recherche nationales. Les données recueillies ont été transmises aux équipes de l’IFREMER travaillant sur cette espèce. Elles ont une valeur notoire dans le développement du programme de recherche sur les hermelles notamment par la singularité géographique du lieu d’observation de l’espèce lors de l’expédition des BioLitiens (bassin marseillais). Nous parlons plus en détail des enjeux et des spécificités de cette découverte dans une actualité publiée en décembre 2020.

Un essor médiatique encourageant

La reprise de ces observations dans un article sur Vigie Nature reflète une réalité : les données collectées par les sciences participatives s’inscrivent dans des problématiques de recherche pérennes. La conclusion de l’article met en évidence l’aspect prometteur de cette observation et l’enjeu de l’implication des BioLitiens : « La « mission hermelles » ne s’arrête pas pour autant :  pour prendre la mesure de ce retour, tous les observateurs sont invités à faire part de leurs rencontres » (1).

La publication de ce nouvel article illustre l’influence de vos observations dans les discussions médiatiques. La contribution de l’ensemble des acteurs de BioLit permet à notre programme de s’inscrire dans de véritables questions d’actualité.

Bibliographie

BŒUF, Gilles. Une nouvelle approche pour les sciences : la participation des citoyens. Le développement durable à découvert, 2013, p. 276-277.

Rédaction : L. Pergola

Partagez avec vos amis

Vous n’êtes pas encore inscrit à Biolit ?