17 janvier 2024

Rare, deux nacelles d’Argonaute observées en Corse

Nacelle argonaute - La Girelle

Ce dimanche 14 janvier 2023 sur une plage de Corse, l’association La Girelle, nouveau relais de BioLit, a fait une observation insolite et rare en Méditerranée : des Nacelles d’Argonaute (Argonauta argo). C’est seulement la 2ème fois que BioLit enregistre un signalement de cette espèce.

Ce petit céphalopode mesure entre 10 et 30 cm pour la femelle alors que le mâle ne dépasse pas 2 cm. On dit qu’il est nain. La « nacelle » de l’argonaute est une fine coquille sécrétée par la femelle pour qu’elle puisse y déposer ses œufs tout au long de sa vie. Cette nacelle participe également à sa flottaison. Le mâle, quant à lui, ne possède pas de nacelle et meurt juste après la reproduction.

Rarement observé sur les côtes méditerranéennes françaises, l’argonaute vit au large dans la zone pélagique (entre 0 et 50 m) des eaux tempérées et tropicales. On peut cependant retrouver les traces de leur présence sur nos plages, quand les nacelles vides viennent s’échouer. Ces observations restent rares car la nacelle est très fragile, elle se brise souvent avant d’atteindre la plage.

Aidez-nous à en savoir plus sur le cycle de vie de cette espèce en partageant vos observations sur BioLit !

Partagez avec vos amis

Vous n’êtes pas encore inscrit à Biolit ?