Actualités

BioLimètre n°4 est en ligne

Découvrez les résultats du programme

Le BioLimètre informe régulièrement les participants et les partenaires associés au programme BioLit, des résultats scientifiques, de la participation au programme, et des perspectives de développement.

Cette édition fait le point sur les résultats de 2012 à 2019 des différentes Actions BioLit.

Le lecteur y trouvera des éléments sur l’évolution de la participation en termes de répartition géographique et de nombre de participants ; il y trouvera également des précisions sur le renforcement scientifique entrepris sur certaines thématiques.

Cette quatrième édition du BioLimètre est en ligne ici

Wanted !

Signalement du crabe bleu

Originaire de l’Ouest de l’Atlantique du nord, Callinectes sapidus, plus connu sous le nom de crabe bleu, a été introduit en Méditerranée par les navires de transport. La première observation du crabe bleu en Méditerranée remonte à 1951. Depuis, d’autres signalements ont permis de le localiser dans le delta de l’Èbre, en Espagne, ainsi qu’en Corse. A partir de 2017, Callinectes sapidus a été repéré sur les côtes du Golfe du Lion !

La couleur bleue de ses pattes, achevées par une fine zone rouge, ainsi que la taille de sa carapace (deux fois plus large que longue), en font une espèce facilement reconnaissable. Les identifications de crabe bleu sont des données précieuses, car elles permettent de mieux connaître les zones géographiques colonisées. Ceci dans le but, ensuite, d’imaginer d’éventuelles mesures de gestion.

Le crabe bleu exerce une forte pression sur les écosystèmes en place. En effet, l’appétit gargantuesque du crabe peut le pousser à consommer jusqu’à 600 palourdes par jour ! C’est une espèce particulièrement peu farouche qui n’hésite pas à s’attaquer aux poissons prisonniers des engins de pêche, ce qui peut entraîner des dégâts matériels. Au menu du crabe bleu, on retrouve certaines espèces de poissons ainsi que des huîtres, ce qui représente une menace sur les activités de pêche et de conchyliculture.

Par ailleurs, le crabe bleu possède une adaptabilité remarquable aux changements environnementaux et peut par exemple supporter d’importantes variations de salinité. C’est également un excellent nageur puisqu’il est capable de parcourir pas moins de 15 km par jour ! Ces aptitudes en font un animal à fort potentiel invasif sur les côtes françaises. 

 

Vos observations de cette espèce sont précieuses afin de connaître la répartition et l’installation de l’espèce, partagez-les dans l’Action BioLit « Nouveaux Arrivants ».

 

Pour plus d'information voir la fiche espèce BioLit spécialement conçue sur le crabe bleu (Callinectes sapidus)

 

(c) BioLit - Estran Cité de la Mer

 

Reportage France 3 Provence-Alpes

Ma plage, espace de Biodiversité la campagne d'observation de BioLit

 

A l'occasion du lancement de la campagne d'observation "Ma plage, espace de biodiversité" de BioLit, nous avons eu la chance de recevoir une équipe de journalistes de France 3 Provence-Alpes.

Découvrez ou redécouvrez le reportage :

 

 

Agenda BioLit juillet 2020

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'information sur les activités BioLit de juillet 2020 dans l'Agenda.

BioLit repart en expédition avec CorSeaCare

Du 12 juillet au 08 août - autour de la Corse

CorSeaCare, c’est quoi ? C’est une expédition environnementale autour de la Corse menée par l’association Mare Vivu, basée depuis 2016 au coeur du village de Pino (Cap Corse). 

L’expédition CorSeaCare embarque une dizaine de jeunes scientifiques à bord de mini trimarans pour collecter des données sur les écosystèmes marins, informer le grand public en apportant des témoignages concrets sur l'état de la Méditerranée, et fédérer un maximum d’acteurs de tous horizons autour de l'engagement commun pour la préservation de l’environnement marin.

Grâce à BioLit, les jeunes aventuriers participeront à l’inventaire de la biodiversité du bord de mer lors des escales à terre (voir les différentes escales sur la carte).

Une multitude d’autres protocoles et d’animations sont réalisés au cours de cette campagne : caractérisation des déchets en mer, échantillonnage de microplastiques, recensements d’espèces marines, collectes de déchets, conférences et projections de films, ateliers pour les enfants… Un programme intensif !

Pour son engagement et son dynamisme, Mare Vivu a été choisie deux années consécutives pour représenter la délégation française aux Assises européennes Jeunes et Méditerranée. 


Bravo et merci à Mare Vivu d’être un relais local de BioLit aussi dynamique !

Pour en savoir plus sur l’association Mare Vivu et la Mission CorSeaCare : https://mare-vivu.org

 

Ma plage, espace de biodiversité

La campagne d'observation de la biodiversité du bord de mer - A partager en famille !

Le confinement a-t-il été une parenthèse enchantée pour la faune et la flore littorales, tous ces petits coquillages, algues ou autres anémones qui apparaissent sur le sable au gré des marées ? La baisse du trafic maritime et de la fréquentation des plages ont-ils eu un impact sur la vie de cet écosystème côtier, l’un des plus important pour la vie humaine en termes de services écosystémiques ?

 

Pour tenter de répondre à ces questions, Planète Mer invite, dès le 25 juin, tous les promeneurs du bord de mer à participer, dans le cadre de son programme BioLit, à une grande campagne d’observation de la biodiversité littorale intitulée « Ma plage, espace de biodiversité ».

 

Elle se déroulera sur toutes les plages de France… y compris en Méditerranée où, même si la variation d’amplitude n’est pas toujours perceptible, les marées existent aussi !

Il s’agira pour tous les promeneurs d’observer la biodiversité, de la photographier avec son smartphone, et de partager ses photos sur biolit.fr. Un inventaire à faire en famille !

Toutes ces observations vont constituer un inventaire de la biodiversité littorale qui viendront s’ajouter aux 120 000 données déjà collectées et aux 575 espèces du bord de mer identifiées.

Avec pour objectif de permettre aux scientifiques partenaires du programme BioLit, comme le Muséum national d’histoire naturelle, d’analyser l’écosystème côtier, essentiel au bien-être des personnes et à l’ensemble des activités économiques humaines. 

Les mercredis de Planète Mer

Tout l'été au Hublot à Marseille

Pour l’équipe de Planète Mer à Marseille, c’est la reprise des activités sur le bord de mer.

Nous vous donnons un rendez-vous à partir du 24 juin pendant tout l’été au Hublot, espace dédié au milieu marin conçu par la Ville de Marseille. Ce lieu est composé de 3 espaces :

  • la coursive, lieu semi-extérieur avec une exposition de photos sur les récifs artificiels Prado ;
  • le bocal pour diffuser les messages de préservation ;
  • le Nautilus, salle sensorielle pour découvrir la mer avec ses sens.

 

Aux côtés du Centre ID Mer de la Ville de Marseille, nous vous ferons découvrir la biodiversité du littoral à travers différentes activités au niveau de la coursive.

 

Nous avons hâte de vous retrouver !

 

Rendez-vous à partir du 24 juin tous les mercredis de 10h à 12h30 et de 14h à 19h à l’ancien poste de secours des plages situé entre l’Escale Borely et les jeux d’enfants en bois (crabe et bateau)

 

Toutes les informations sur les horaires d'ouverture au public du Hublot dans le fichier joint

Fichier joint: 

Note méthodologique

Sciences participatives et recherche en écologie marine en faveur d'une gestion territoriale

POLARIS est une plateforme d’observation du littoral, appliquée à la recherche, à l’information et à la sensibilisation, créée par Septentrion Environnement.

Planète Mer en fait partie avec BioLit et a contribué à la rédaction de ce document à l’intention des décideurs et gestionnaires d’espaces marins méditerranéens pour lesquels la plongée sous-marine constitue un outil de suivi du milieu.

A la fois note méthodologique et retour d’expériences, ce document a pour vocation de guider les structures souhaitant utiliser les sciences participatives en plongée sous-marine. 

A lire ici

Pour la journée mondiale des Océans

Faites une photo de la biodiversité du bord de mer

Le 8 juin est une date bien connue pour les amoureux de l’Océan. Cette journée est une occasion supplémentaire de se rappeler l’importance de l’Océan dans notre vie quotidienne. En effet, les mers et les océans produisent la nourriture que nous mangeons, ils régulent le climat dans lequel nous vivons et nous fournissent la moitié de l’oxygène que nous respirons…

 

Pour célébrer ensemble cette journée particulière, faisons une action commune : partagez une photo de la biodiversité du bord de mer sur biolit.fr. De cette façon, nous contribuons ensemble à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité du littoral pour mieux la protéger.

 

Comment faire ?

C’est très facile.

Vous vivez sur le littoral : munissez-vous d’un appareil photo, rendez-vous sur votre plage ou estran préféré.e, baladez-vous tout en profitant du paysage et prenez en photo les espèces (animales ou végétales que vous rencontrez). Ensuite, envoyez vos observations sur le site web de BioLit (biolit.fr) afin de participer à l’inventaire post-confinement de la biodiversité du littoral.

Vous ne vivez pas sur le littoral : retrouvez dans vos photos, vos dernières balades et partagez sur biolit.fr celles des espèces du bord de mer.

 

Attention, si vous vous rendez en bord de mer, de nombreuses espèces se sont réappropriées les espaces de nature pendant que nous étions confiné.e.s. Certaines de ces espèces sont actuellement en période de reproduction, comme par exemple les gravelots qui pondent dans un nid à même le sable. Nous vous invitons à rester discret.e.s et à observer sans déranger la faune pendant vos balades. En d’autres termes : partager harmonieusement la nature avec tous ses habitants !

Agenda BioLit juin 2020

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'information sur les activités BioLit de juin 2020 dans l'Agenda.

A l’heure du déconfinement

Planète Mer s’adapte

Depuis le 11 mai, le déconfinement est en place.

Cependant, de nombreuses plages restent encore inaccessibles - sauf demande des maires accordées par les Préfets en indiquant les mesures de distanciation physiques prises. Une décision sera prise par le Gouvernement fin mai (voir site officiel du gouvernement).

Depuis le début du confinement, Planète Mer s’est mobilisée pour faire entrer l’Océan chez vous en vous faisant redécouvrir les fiches espèces de BioLit dans sa rubrique « Biodiversité canapé » sur les réseaux sociaux. Une autre rubrique a été imaginée pour partager les nouvelles positives pendant cette situation trouble « Nature les good news ».

En attendant de pouvoir profiter pleinement de notre littoral – partout en France - Planète Mer adapte ses programmes de sorte à ce qu’ils prennent en compte ce nouveau contexte. Nous vous en tiendrons régulièrement informés. L’équipe reste, pour le moment, en télétravail et ceux jusqu’à début juin. Nous sommes bien sûr tous joignables par email.

 

Restez prudents, prenez soin de vous.

-----

Retrouvez aussi toutes les actualités de Planète Mer en nous suivant sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et LinkdIn)

Paru dans la presse

Infos Thau - 28/04/20 - BioLit : un site participatif sur la biodiversité du littoral français

On vous laisse découvrir l'article.

Un confinement au service de la biodiversité littorale !

Rendez-vous avec BioLit

Même si nos contacts avec la nature sont pour l’instant réduits, nous pouvons quand même contribuer à protéger la biodiversité littorale ! Comment ? C’est très simple, grâce à BioLit !

Depuis le lancement du programme de sciences participatives des milliers de photos ont été postées sur BioLit. Beaucoup de ces photos ont été identifiées par l’équipe de Planète Mer mais aussi et surtout par la très précieuse contribution d’une communauté active de naturalistes confirmés ou en herbe.

Vous aussi vous pouvez nous aider en vous essayant à la taxonomie, c’est à dire la science qui permet d’identifier les espèces animales et végétales. N’hésitez pas à vous rendre sur le site du programme pour consulter les photos qui ne sont toujours pas identifiées et tenter de découvrir l’espèce qui se cache derrière la photo, tout le monde peut participer même les plus jeunes ! 

Vous n’osez pas vous lancer dans les identifications ?! Les fiches espèces Atlantique et Méditerranée BioLit sont là vous vous aider.

On compte sur vous !

Paru dans la presse

Midi Libre - 26/04/20 - Sète : le sabot de vénus, mystérieux papillon des mers retrouvé sur les plages

Retrouvez un article sur le sabot de Vénus, espèce qu'il est possible d'observer sur nos plages en avril. Bien évidemment, en raison de la crise sanitaire lié au Covid-19, l'observation sur le terrain n'est pas possible actuellement. En revanche, vous pouvez en apprendre plus sur cette espèce en découvrant l'article.

Vous vous rappelez l'avoir rencontré et photographié les années précédentes ?! N'hésitez plus, retrouvez le cliché et partagez-le sur BioLit. Nous avons besoin de connaitre le lieu et de la date précis de l'observation. Pour la date, si vous avez un doute, vous pouvez regarder les informations contenues dans votre photographie.

Besoin d’évasion et de découverte ?

Participer à l’identification des espèces de nos littoraux

Pendant cette période de confinement, vous êtes à la maison et rêvez de pouvoir flâner sur les plages ? Nous aussi ! En attendant, l’équipe de BioLit vous propose de découvrir toute la richesse de nos littoraux et de vous essayer à l’identification des espèces observées par les BioLitiennes et BioLitiens, c’est-à-dire de trouver les noms communs et les noms scientifiques.

Vous pensez savoir mais vous avez un doute ? Pas d’inquiétude, l’équipe de BioLit vérifie les propositions d’identification que vous faites avant de les valider (ou non, parfois).

Comment faire pour proposer des identifications ? C’est facile, sous l’observation en question vous cliquez sur la barre « Proposer une identification » qui va se dérouler. Vous n’avez plus qu’à compléter les champs. Vous pouvez aussi consulter le tutoriel d’utilisation du site pour plus d’informations.

Vous avez besoin d’aide pour reconnaître les espèces ? Vous pouvez consulter les fiches espèces BioLit spécialement conçues pour vous donner de nombreuses informations. Elles sont accessibles dans la bibliothèque de BioLit, la BioLithèque. Et pour aller plus loin, il existe le site très complet de DORIS.

A vous de jouer et surtout restez chez vous !

 

(c) BioLit - CNS