Actualités

Fête de la Nature 2021

Inventaire éclair à travers mille et un regards

Pour sa 15e édition, la Fête de la Nature invite des groupes de scientifiques et de bénévoles pour réaliser des inventaires éclairs aussi appelés Bioblitz, en collaboration avec le magazine Science&Vie. Ces inventaires éclairs consistent en l’identification et le recensement de toutes les espèces d’organismes vivants présents dans une zone donnée. Pour réaliser ces inventaires, certains programmes de sciences participatives sont à l'honneur et c'est le cas de BioLit pour la partie littorale !

Le Bioblitz est un fantastique moyen de découvrir la nature et s’y intéresser, et vous permettra de vous initier à l’identification des espèces, découvrir votre territoire sous un nouvel angle, et de partager un moment convivial avec vos concitoyens ou en famille.

Les dates des activités proposées dans le cadre de BioLit par les relais locaux du programme et par Planète Mer seront prochainement diffusées, n’hésitez pas à venir les consulter sur dans les actualités du programme, ou en vous inscrivant à notre newsletter en créant un compte BioLit.

Wanted ! : les Sabots de Venus

Observation d'un échouage de sabots de Vénus dans les Alpes-Maritimes

Le 21 mars, l’échouage d’une grande quantité de sabots de Vénus a été observé par le BioLitien Agent007 à Saint-Jean-Cap-Ferrat (06). Il s’agit d’un petit gastéropode planctonique dont la forme rappelle celui d’un sabot. Il vit en zone pélagique, c’est-à-dire en pleine eau, dans laquelle il se déplace grâce à ses deux « ailes », ce qui lui donne son surnom de papillon de mer. Il vit dans des températures allant de 13 à 27 degrés. Habituellement, ils s’approchent de la côte quand les eaux se réchauffent au courant du mois d’avril, pour s’y reproduire. C’est alors à partir de cette époque que l’on va commencer à les observer échoués sur nos côtes, emportés par les courants marins et les vagues, puis déposés dans la laisse de mer. En 2019 aussi une observation de sabots de vénus a eu lieu plus tôt dans l’année que prévu, mais la cause de son échouage précoce n’est pas officiellement déterminée. Si vous observez ce curieux petit animal lors de vos balades sur le littoral, n’hésitez pas à le prendre en photo et partager vos observations sur biolit.fr. Il s’agit d’une information précieuse pour les scientifiques qui leur permettra d’étudier ce phénomène.

Pour plus d’informations sur le sabot de Vénus, découvrez sa fiche espèce ici.

© BioLit-Agent007
 
 

Agenda BioLit Avril 2021

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'information sur les activités BioLit d'avril 2021 pour bien commencer l'année dans l'Agenda.

Focus sur...

La littorine obtuse

Ce mois-ci sur la côte Atlantique, Planète Mer vous invite à observer la littorine obtuse La littorine obtuse est un gastéropode qui vit sur les algues de l'estran rocheux, et qui s'observe souvent à marrée basse. Elle présente une grande variété de couleurs allant du jaune vif au marron, en passant par le vert et l'orange. Sa coquille est petite, environ de la même taille qu'un grain de maïs.

Vos observations sont précieuses afin de connaître les espèces présentes dans les 6 ceintures d'algues brunes suivies, partagez-les dans l’Action BioLit « Algues Brunes et Bigorneaux ».
Vous trouverez plus d'informations dans la pièce-jointe.
 
 
 

Focus sur...

Le crabe bleu

Ce mois-ci en Méditerranée, Planète Mer vous invite à signaler vos observation du crabe bleu Originaire de l’Ouest de l’Atlantique du nord, le crabe bleu a été introduit en Méditerranée par les navires de transport. C’est une espèce très peu farouche qui n’hésite pas à s’attaquer aux poissons prisonniers des engins de pêche, ce qui peut aussi entraîner des dégâts matériels.

Vos observations sont précieuses afin de mieux connaître la répartition des espèces introduites, partagez-les dans l’Action BioLit « Les Nouveaux Arrivants ».
Vous trouverez plus d'informations dans la pièce-jointe.
 
 
 

BioLit en Live

Dans le Lundi du CPIE

Le CPIE du Bassin de Thau et Planète Mer vous ont donné rendez-vous le lundi 15 mars à 18h pour un live sur Facebook. Au programme ? Lors d’un échange convivial, découvrez comment profiter de vos balades le long de la plage, seul, entre amis ou en famille, pour aider les scientifiques et préserver la biodiversité.

 

Vous l’avez raté ? Ce n’est pas grave, pour vous pouvez le visionner à tout moment :

 

 

 

Focus sur...

La laisse de mer

Ce mois-ci, Planète Mer vous invite à observer la laisse de mer ! La laisse de mer est l'accumulation des débris déposés par les vagues, c'est ce qui est « laissé par la mer ». 

Vos observations sont précieuses afin de connaître les espèces qui y sont présentes, partagez-les dans l’Action BioLit « Les Saisons de la Mer ».
Vous trouverez plus d'informations dans la pièce-jointe.
 
 
 

Agenda BioLit Mars 2021

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'information sur les activités BioLit de mars 2021 pour bien commencer l'année dans l'Agenda.

NaturDive

Un nouveau relai à Cannes

BioLit est ravi de vous présenter son nouveau relai : NaturDive !
Basée à Cannes, cette structure associative agit pour la préservation de la biodiversité marine à travers des actions locales autour de trois pôles majeurs : connaissance, médiation et protection. 
Pour mieux connaître ce milieu marin, elle anime un programme de sciences participatives qui a pour but de collecter des données à travers la plongée sous-marine. Ces données permettent d’avoir une valeur mesurable et quantifiable pour évaluer l’état de santé de l’environnement marin, et sont transmises aux scientifiques, aux communes concernées et aux gestionnaires locaux.
Dans le cadre de l'accompagnement de l'AME (Aire Marine Educative) du Mouré Rouge, NaturDive utilisera la plateforme BioLit pour centraliser les observations réalisées par les élèves. Ces mêmes élèves testeront aussi le protocole de suivi de la banquette de Posidonie élaboré par Planète Mer.
A suivre !

L’importance des données de sciences participatives

Planète Mer et le MNHN Dinard au séminaire PolyTech Montpellier

Le 10 février prochain, Planète Mer et le MNHN de Dinard répondront à l’appel lancé par les étudiants de PolyTech Montpellier pour intervenir au Séminaire Eau.

La présentation sera rattachée au module « Données et système d’information sur l’eau, les milieux et la biodiversité ». Il s’agira à travers l’exemple de BioLit, de montrer comment peuvent se construire les programmes et protocoles de sciences participatives au regard des participants qui vont les réaliser. La question de la validation de l’observation mais aussi de son passage en une donnée interprétable sera également abordée. Enfin, en prenant l’exemple précis des analyses statistiques en cours actuellement sur « Algues brunes et bigorneaux », l’intervention montrera les points forts et faiblesses de ce type de données.

Un article vulgarisé de cette présentation sera rédigé afin que chacun puisse bénéficier de ces apports.

A suivre !

Agenda BioLit Février 2021

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'information sur les activités BioLit de février 2021 pour bien commencer l'année dans l'Agenda.

Pour que Nature Vive

Un podcast en 12 épisodes avec pour thème central la nature : mieux la connaître pour mieux la préserver.

 

Face au dérèglement des écosystèmes et l’effondrement environnemental, le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) a créé un podcast afin de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de la biodiversité et de sa préservation.

Chaque épisode tourne autour d’un thème central, la nature : mieux connaître pour mieux la préserver. Dans chaque épisode de 30 minutes, les scientifiques de l’établissement partagent leurs connaissances et solutions, pour apporter un éclairage scientifique sur les questions de société et nature.

Les douze épisodes sont disponibles sur différentes plateformes : Apple PodcastsDeezer, Google PodcastsSpotify, YouTube.

 

Les épisodes :

 

Biodiversité, le saut dans l’inconnu avec Bruno David, paléontologue et biologiste, président du Muséum

Une planète, une santé avec Coralie Martin, chercheuse en parasitologie à l’INSERM et au Muséum

Cuisiner la nature avec Christophe Lavelle, chercheur en science de l’alimentation au CNRS et au Muséum

Sommes-nous trop nombreux sur terre ? avec Gilles Pison, démographe, professeur au Muséum

Être(s) vivant(s) depuis 3 milliards et demi d'années avec Sylvie Crasquin, paléontologue, directrice de recherche au CNRS et au Muséum

Le Printemps silencieux aura-t-il lieu ? avec Grégoire Loïs, écologue à l’Office français de la biodiversité et au Muséum

Mieux connaître la nature pour mieux la préserver avec Philippe Grandcolas, systématicien et biologiste de l’évolution, directeur de recherche du CNRS au Muséum

Des grands singes et des Hommes avec Sabrina Krief, vétérinaire, primatologue et professeure du Muséum

Les microbes sont aussi nos meilleurs alliés avec Marc-André Selosse, biologiste spécialiste en botanique et mycologie, professeur du Muséum

Perturbateurs endocriniens, une bombe à retardement ? avec Jean-Baptiste Fini, biologiste spécialiste des perturbateurs endocriniens, professeur du Muséum

Naître, grandir, aimer et mourir avec Samuel Pavard, biodémographe, maître de conférence du Muséum

Imaginer une économie au service de la biodiversité avec Catherine Aubertin, économiste de l’environnement, directrice de recherche à l'IRD et au Muséum

Wanted ! : le grand retour des physalies

A vos observations pour cartographier les échouages

Déjà observées en novembre 2019, des physalies ont réapparu sur les côtes bretonnes et normandes cet hiver. En temps normal, elles vivent dans les mers tropicales et subtropicales de l’Atlantique, mais en cas de tempêtes ou de forts courants elles peuvent se retrouver échouées sur nos littoraux.

Attention la physalie possède de très long filaments (jusqu’à 50 m de long) pourvus de cellules urticantes qui lui permettent de paralyser ses proies. Même morte, les filaments de physalie restent très urticants pour l’homme et leur piqûre est très douloureuse pouvant jusqu’à entraîner un choc cardiaque. Vos observations sont une source précieuse d’informations pour suivre de plus près cette espèce sur nos littoraux, donc n’hésitez pas à les prendre en photo et de les partager sur #BioLit, mais surtout évitez de les toucher !

© BioLit-Phil

Connaissez-vous cette espèce ?

Une découverte étrange à la plage Napoléon

Animal ou végétal ? Une découverte étrange a été faite à la plage Napoléon à Port-Saint-Louis du Rhône (13) fin décembre 2020. La photo a été partagée sur notre site BioLit et reste encore non identifiée. Si vous avez une idée, rendez-vous sur BioLit pour proposer une identification. Pour cela, il faut cliquer sur « Proposer une identification » sous la photo en question et remplir les champs requis.

A bientôt sur BioLit !

© BioLit-Céline

Vers une interface mobile pour BioLit

Une année connectée

Une interface mobile pour transmettre ses observations ? Vous en aviez peut-être rêvé, nous allons le faire en 2021 !

La nouvelle interface devrait en effet voir le jour dès cette année, d’abord en version béta, puis en version définitive en 2022. Elle sera dotée de formulaires permettant la transmission directe des photographies depuis votre lieu d’observation (un mode offline est prévu si vos observations se font hors-réseau). En plus de ces fonctionnalités de participation, de nouvelles feront leur apparition pour mettre en réseau les membres de la communauté. Il s’agira de faire du lien entre observateurs comme de partager vos dates de sorties, vos suggestions d’identification, vos spots favoris et bien plus encore. Des quêtes et challenges vous seront également proposés pour pimenter vos sorties et vous permettre de découvrir vos littoraux sous un autre angle. Enfin, votre participation sera récompensée par des badges, et différents niveaux d’expérience reflèteront votre progression. On a déjà hâte de vous présenter la version béta !! Mais en attendant, on vous propose cette vidéo qui vous en dira un peu plus sur ce qui vous attend.

L’équipe de Planète Mer reste à la recherche de partenaires financiers ou de mécènes de compétences pour finaliser le développement de l’appli. N’hésitez pas à nous contacter.