Actualités

Paru dans la presse

Ouest France - 07/11/19 - Piriac-sur-Mer. Ne laissons pas tomber la laisse de mer !

Relais local de BioLit basé en Loire-Atlantique (44), le CPIE Loire Océane fait parlé de lui dans Ouest France.

Découvrez vite l'article

Rencontres Voix d’avenir – Fondation de France

Planète Mer célèbre les 50 ans de la Fondation

Pour ses 50 ans, la Fondation de France organise les rencontres « Voix d’avenir – Agir ensemble pour transformer la société » le 14 novembre 2019 à Montreuil (93). A cette occasion plus de 150 ateliers sur le thème de la participation sont proposés au cœur d’une grande maison où chaque pièce est recréée.

Planète Mer sera présente dans la cuisine et invite les participants à préparer une recette coopérative pour mieux connaître le littoral avec BioLit. En préparant cette recette composée des produits frais et naturels, les cuisiniers du jour partageront les ingrédients pour sensibiliser le plus grand nombre à la connaissance et à la protection de la nature. C’est une autre façon d’impliquer les citoyens pour interpeller les scientifiques, les gestionnaires ou les décideurs. Chaque ingrédient va sublimer le résultat final et bien sûr les variantes sont à imaginer en fonction des contextes locaux !

 

Suivez les réseaux sociaux de Planète Mer, nous partagerons des photos de l’évènement !

Plus d’info : https://www.fondationdefrance.org/fr/voix-davenir-agir-ensemble-pour-transformer-la-societe

 

 

Wanted ! : échouages de physalies sur les côtes Atlantique / Manche

A vos observations pour cartographier les échouages

Depuis plusieurs semaines, des échouages de physalies sont observés sur la côte Atlantique et en Bretagne. Bien qu’elles vivent en temps normal dans les mers tropicales et subtropicales de l’Atlantique (Caraïbes, Bahamas, Floride...), elles peuvent se faire emporter sur de grandes distances aux grés des vents et des courants (notamment via le Gulf Stream) et se retrouver échouées jusque sur nos littoraux. Il est intéressant de pouvoir suivre ce phénomène afin de mieux comprendre les facteurs à l’origine de ces échouages et ainsi mieux prévenir les échouages de physalies.

La galère portugaise ou vessie de mer sont les deux autres noms de la physalie (Physalia physalis). Sa forme caractéristique, doté d’un flotteur translucide rempli de gaz et surmonté d’une voile, lui permet de rester en surface et de se déplacer via les vents et les courants. Organisme zooplanctonique, les physalies ne font pas partie du groupe des méduses mais celui des siphonophores (cousin des anémones) car elle est composée en réalité d’une colonie de 4 animaux nommés polypes.

Attention, la physalie possède de très long filaments (jusqu’à 50 m de long) pourvus de cellules urticantes qui lui permettent de paralyser ses proies. Même morte, les filaments de physalie restent très urticants pour l’homme et leur piqûre est très douloureuse pouvant jusqu’à entraîner un choc cardiaque. C’est pourquoi il est fortement conseillé de ne pas toucher ces galères portugaises.

Point histoire : Les physalies doivent leur surnom de galères portugaises à leur forme bombée qui rappelle celle des navires portugais des 15 et 16ème siècles qui traversaient l’Atlantique en direction des Antilles.

Vos observations sont une source précieuse d’informations pour suivre de plus près cette espèce sur nos littoraux. Alors tous à vos observations pour contribuer au suivi de cette espèce sur le littoral !

Physalie - Physalia physalis © Volkan Yuksel (CC BY-SA 3.0)

Agenda BioLit novembre 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit de novembre 2019 dans le fichier joint.

Ocean Hackathon

Défi relevé pour Planète Mer

Du 11 au 13 octobre à eu lieu la 4ième édition du Ocean Hackathon coordonnée par le Technopôle de Brest. Planète Mer y avait inscrit un défi de développement d’une application mobile pour le programme BioLit. Une partie de l’équipe BioLit a pu compter sur l’aide précieuse de deux étudiants de l’Institut Supérieur de Design de Saint-Malo (35) pour relever le défi.

Pendant 48h, nous avons planché sur le parcours utilisateurs et les fonctionnalités de l’appli avec pour enjeu de rendre l’expérience utilisateur ludique et pédagogique mais aussi de faciliter leur fidélisation au programme. La présence de nombreux coach a été une aide précieuse et indispensable !

Au final, le rendu a dépassé nos attentes avec la réalisation d’un prototype de l’appli et des idées de bénéfices pour les utilisateurs. Le jury, comprenant parfaitement les enjeux qui sont les nôtres, nous a donné un énorme coup de pouce supplémentaire par la remise d’un lot d’un mécénat de compétences d’une agence de communication (Ilago) qui nous accompagnera vers la réalisation de notre projet.

Cette édition s’est vue pour la première fois organisée en 6 ville différentes. Sur la Côte d’Emeraude et portée par Dinan agglomération et Cœur emeraude – Territoire Vallée de la Rance l’édition s’est tenue à Saint-Cast. 

Un grand bravo aux membres de l’équipe Marée Vous qui représenteront la Côte d’Emeraude pour la final de Brest.

Le Hackathon c’est quoi ?
Pendant 48h, 8 équipes pluridisciplinaires (créatifs, scientifiques, usagers de la mer…) passionnées du milieu marin, ont relevé des défis portant sur le développement d’un projet numérique en lien avec le littoral. Un événement national et collaboratif qui a permis l’émergence d’idées et de projets innovants appliqués au milieu marin.

Légende : L’équipe Spot-Lit qui a relevé le défi Tristan, Emma, Thomas, Laetitia

 

Fête de la Science

Le programme à Marseille

Après Dinard (35), Planète Mer sera aux côtés du Parc national des Calanques et des membres du réseau Educalanques pour la Fête de la Science à Marseille (13).

Venez à la rencontre des membres du réseau Educalanques, projet éducatif initié par le Parc national des Calanques, les 12 et 13 octobre de 10h à 18h, place Villeneuve Bargemon dans le 2ème arrondissement. Planète Mer sera présente toute la journée le samedi 12 octobre.

La deuxième génération du réseau Educalanques rassemble les Petits Débrouillards Paca, Le Naturoscope, l'Adam13, Les clefs de la cité, l' Atelier Bleu - CPIE Côte Provençale, Abiho Calanques, la Ville de Marseille, le Parc national des Calanques et Planète Mer.

Pour plus d'infos sur le site de la Fête de la Science

 

Fête de la Science 2019

Le programme sur la côte d'Emeraude

Le samedi 5 octobre à Dinard (35) pour la Fête de la Science 2019, les scientifique du CRESCO (IFREMER, MNHN et Planète Mer) et de l'EPHE se réunissent et ouvrent les portes de leurs laboratoires au public. L'occasion de découvrir les enjeux de la recherche liée à la biodiversité marine.

Au programme :

Ateliers découvertes avec les scientifiques : samedi 5 octobre à Dinard (35) au CRESCO (38 rue du port blanc), 10h-13h et 14h-17h30 (entrée libre et gratuite)

- Sortie naturaliste sur l'estran : samedi 5 octobre à Lancieux (22), à 10h                                                                                                           Réservation obligatoire : 06.88.07.66.90 ou biolit@planetemer.org - date limite de réservation : mercredi 2 octobre

- Conférence "l"extraordinaire biodiversité côtière face au changement globale" : mercredi 2 octobre à Saint-Lunaire (35) - Salle Jean Rochefort à 18h30 (entrée libre et gratuite)

- Conférence "Un noeud de sciences : l'écologie du paysage littoral" : mardi 8 octobre à Dinard (35) - Auditorium Stephan Bouttet à 18h (entrée libre et gratuite)

Pour plus d'infos : https://wwz.ifremer.fr/Actualites-et-Agenda/Agenda/La-Fete-de-la-science-2019

 

Agenda BioLit octobre 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit d'octobre 2019 dans le fichier joint.

Wanted !

Echouage de méduses bleues en Normandie

De nombreux échouages de méduses Rhizostomes ont été observés sur les plages Normandes au mois d’Août dernier. Ces phénomènes quasi-annuels, ont lieu fréquemment en automne et en hiver. Ils sont principalement naturels et correspondent à la fin du cycle de vie de ces méduses qui, affaiblies et portées par les courants marins, finissent par s’échouer sur la plage. Cependant, l’importante concentration des méduses sur le littoral questionne. On sait que cette prolifération peut être accentuée par la variation des paramètres de saisonnalité (température) mais également par l’augmentation de nutriment dans le milieu (eutrophisation), source de nourriture pour ces animaux. Il est donc important de suivre de plus près la prolifération de cette espèce afin de mieux connaître son cycle de vie et les facteurs à l’origine de leur échouage.

Un BioLitien a déjà posté une observation sur le site de BioLit. N’hésitez pas à participer à votre tour aux actions ici et aider au suivi de cette espèce sur tout le littoral.

Poumon de mer ou méduse chou-fleur, sont les deux noms du Rhizostome, une méduse de grande taille, vivant proche des côtes dans des eaux peu profondes. Cette espèce mesure de 30 à 60 cm de diamètre et comprend une ombrelle dentelée d’un liseré bleu sur son bord. La couleur de cette méduse est variable  (blanc, jaune, orange, bleue…) et dépend de son régime alimentaire. En effet, elle est capable de fixer les pigments de couleur du plancton qu’elle consomme.

Malgré sa taille imposante, elle est peu urticante via l’absence de tentacules. Il est cependant préférable de ne pas la toucher. Certaines personnes sensibles peuvent développer des démangeaisons et des rougeurs.

Deux types de méduses rhizostomes sont différenciées, uniquement selon leur position géographique : Rhizostoma pulmo qui est méditerranéenne et Rhizostoma octopus en Atlantique.

 

Rhizostome - Rhizostoma octopus © BioLit - Lexton (Observateur BioLit)

Planète Mer et Nature et Découvertes

Ensemble pour observer la biodiversité du littoral marseillais avec BioLit

Le magasin Nature et Découvertes du Centre Bourse à Marseille (13) s’associe à Planète Mer pour proposer à ses clients une sortie au bord de mer.

Le rendez-vous est donné le dimanche 29 septembre de 9h30 à 12h à la plage de la bonne brise. Pour être bien équipé, il est utile d’avoir avec vous : appareil photo, chapeau, eau, crème solaire et chaussures pour marcher dans l’eau.

L’objectif de cette sortie est d’en apprendre plus sur la biodiversité du bord de mer grâce à des petites anecdotes mais aussi de contribuer à son inventaire avec BioLit.

Inscription obligatoire ici

Paru dans la presse

Le Télégramme - 10/09/19 - Cresco. 10 ans de recherche marine à Dinard

En 2008, le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Ifremer se sont associés pour créer à  Dinard (35) le Centre de Recherche et d’Enseignement sur les Systèmes Côtiers (CRESCO). Il est spécialisé dans l’exploration des écosystèmes marins afin de comprendre les relations entre la biodiversité, le fonctionnement des écosystèmes et les pressions environnementales dans le contexte du changement global. La station marine est particulièrement impliquée dans les programmes de sciences participatives comme le programme BioLit.

Pour lire l'article

 

 

La Terre au Carré

Replay de l'émission du 30/08/19

Vous avez manqué l'émission de radio La Terre au Carré sur France Inter du 30/08 où Laurent Debas le directeur de Planète Mer intervenait ? Pas de soucis.. écoutez le replay à partir de 30 min 50. Il évoque des solutions pour la planète avec BioLit.

Paru dans la presse

Ouest France - 07/09/19 - Saint-Jacut-de-la-Mer. Saint-Jacut Envrionnement protège le territoire

Le relais local de BioLit basé dans les Côtes-d'Amor (22), Saint-Jacut Environnement, fait parlé de lui dans Ouest France.

Découvrez vite l'article