Actualités

Wanted !

Observation de Lièvres de mer à Saint-Malo (35)

Depuis quelques années on observe de plus en plus de lièvres de mer sur les côtes bretonnes. Cette année, deux périodes d'échouages massifs ont eu lieu, associées à de nombreuses pontes : la première fin mars, la seconde, plus inhabituelle, début juillet. On sait par ailleurs que les paramètres de saisonnalité jouent un rôle important sur leur reproduction. On peut donc se demander si le phénomène observé au mois de Juillet pourrait être une conséquence de la variation de température de l'eau cet hiver et au printemps.

Alors tous à vos observations afin de nous faire partager les arrivées de cet animal sur votre littoral et de contribuer à son suivi.

Le lièvre de mer moucheté, ou encore Aplysia punctata pour les plus scientifiques, est un mollusque gastéropode apparenté à la limace terrestre. Il doit son surnom de lièvre de mer à ses deux tentacules disposées à l'arrière de sa tête qui ressemblent à deux oreilles. Animal commun du littoral français, on le retrouve aussi bien sur les côtes Atlantique, de Manche et de Méditerranée. Plus d'infos sur le lièvre de mer dans la fiche espèce dédiée à cet animal.

Agenda BioLit Août 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit d'août 2019 dans le fichier joint.

 

Aidez-nous à identifier vos observations

Pour en savoir plus sur la biodiversité du littoral

Pour participer activement au programme BioLit, vous pouvez aussi proposer des identifications. Proposer des identification, c'est en d’autres termes donner les noms communs et les noms scientifiques des organsimes présents sur vos observations ou celles d’autres BioLitiens.

Vous pensez savoir mais vous avez un doute ? Pas d’inquiétude, l’équipe de Planète Mer vérifie les propositions d’identification que vous réalisez avant de les valider (ou non, parfois).

Comment faire pour proposer des identifications ? C’est facile, sous l’observation en question vous cliquez sur la barre « Proposer une identification » qui va se dérouler. Vous n’avez plus qu’à compléter les champs.

Vous pouvez aussi consulter le tutoriel d’utilisation du site pour plus d’information.

A vous de jouer !

 

Inventaire du patrimoine naturel

Quel devenir pour les données BioLit transmises à l’INPN ?

Entre 2012 et 2017, les données collectées par les observateurs ont été transmises à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN). Pour quels objectifs ? Celui de dresser l’inventaire des espèces présentes en France et de mettre à jour leur aire de répartition.

L’INPN a en charge la gestion et la diffusion des informations sur le patrimoine terrestre et marin. Les 1123 observations transmises se répartissent dans 12 groupes taxonomiques marins. Celles rassemblant le plus de taxons inventoriés et le plus de données sont : les mollusques, les chordés (mammifères, poissons, oiseaux…) et les plantes vasculaires du littoral. D’autres groupes moins communs tels que les porifères (éponge de mer) ou les vers marins, plus difficiles à observer, concentrent moins de données mais en font une source d’information tout aussi importante.

Participer en tant que Biolitiennes et Biolitiens, c’est augmenter la connaissance sur la biodiversité du littoral et ainsi pouvoir mieux la protéger. Grâce à vos observations pour les différents programmes BioLit, on en connaît un peu plus sur les espèces observées (répartition géographique, abondance des populations, habitats naturels) et leur fréquence d’observation.

Alors que la France possède le second domaine maritime mondial, 80 % des espèces françaises actuellement inventoriées par l’INPN sont terrestres. Continuer à alimenter cet inventaire, c’est permettre de l’enrichir de données sur les espèces marines et littorales et ainsi mieux connaître notre patrimoine naturel.

Pour en savoir plus sur les données BioLit versées dans l'INPN : cliquez ici

À vos observations !

A vous de participer

Pendant l'été, c'est le moment de profiter de la beauté du littoral ou de plonger dans le grand bleu. Mettez à profit ces sorties natures pour nous faire partagez la faune et la flore qui vous entoure.

Comme nos derniers observateurs, vous pourrez contribuer à l'action BioLit "A vos observations ! " ici et ainsi participer à votre tour à l'inventaire de la biodiversité du littoral.

Etoile de mer commune - Asteria rubens © BioLit - Françoise H. (bénévole CPIE Vallée de l'Orne)

 

Paru dans la presse

The Conversation - 23/07/19 - Biodiversité : et si vous profitiez des vacances pour faire de la science citoyenne ?

Pourquoi ne pas profiter de vos vacances pour participer à un programme de sciences participatives comme BioLit ?

Pour en savoir plus voir l'article paru dans The Conversation

 

 

Formation des Ecogardes et écovolontaires du Parc national des Calanques

BioLit dans le réseau Educalanques

Cette année, dans le cadre du réseau Educalanques, Planète Mer a formé les 31 écogardes et écovolontaires du Parc national des Calanques (13) à BioLit. L’objectif ? Donner toutes les clés aux équipes saisonnières pour impliquer les visiteurs du site dans la collecte d’informations sur la biodiversité du littoral.

Ces équipes viennent renforcer la présence des agents du parc pendant la saison estivale et patrouillent dans le parc à la rencontre des visiteurs.

Un flyer BioLit en petit format a été spécialement conçu afin d’être distribué aux visiteurs intéressés par le programme.

 

 

BioLit re-plonge à la découverte des sentiers sous-marins

Tout l’été dans le Parc national de Port-Cros (83)

BioLit sera présent, cet été encore, dans le Parc national de Port-Cros, dans chacun des 8 sentiers sous-marins signataires de la charte de la Communauté de la Randonnée Subaquatique.

De l’anse Magaud à Pampelonne en passant par la plage de la Palud, découvrez les patrimoines naturels et culturels de ces parcours immergés. Seul ou guidé par un encadrant qualifié, vous serez émerveillé par les richesses de ce territoire protégé !

Constituez votre carnet d’observations en ligne en répertoriant toutes vos découvertes sur votre compte BioLit.

Pour en savoir plus découvrez le carnet des sentiers sous-marins : ici

 

Agenda BioLit Juillet 2019

Toutes les activités près de chez vous !

Avec l'AGENDA BIOLIT, vous retrouverez toutes les activités BioLit du mois organisées près de chez vous !

Plus d'informations sur les activités BioLit de juillet 2019 dans le fichier joint.

Journée Mondiale de l’Océan sur la côte d’Emeraude

Planète Mer au rendez-vous à Dinard

Comme chaque année, le 8 juin dernier a eu lieu la Journée Mondiale de l’Océan qui vise à sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources.

Planète Mer avec le partenariat de la ville de Dinard (35) a animé quatre nettoyages de plage avec les 97 élèves des écoles de Claude Debussy, Alain Colas et Notre-Dame de la mer. Ces sorties étaient dédiées au ramassage des déchets retrouvés dans la laisse de mer sur les plages de St-Enogat et du Prieuré. Les élèves ont pu inaugurer les bacs à marées mis à disposition et y déposer leurs déchets.

A la suite de ces sessions de nettoyage, des présentations en classe ont eu lieu sur l’importance de la fonction écologique de la laisse de mer ainsi que sur la provenance des déchets qu’ils avaient collectés.

L’action est déjà renouvelée pour l’année prochaine avec un focus sur la biodiversité de la laisse de mer dans le cadre du programme BioLit Junior et toujours grâce au soutien de la ville de Dinard.

La Journée Mondiale de l’Océan est coordonnée sur la côte d’Emeraude par l’association Cœur Emeraude qui est également l’opérateur de la campagne « La mer commence ici – Ne rien jeter », action du futur Parc Naturel Régional Vallée de la Rance – Côte d’Emeraude. Afin de sensibiliser les parents d’élèves et les scolaires, des macarons à l’effigie de cette action seront installés près des avaloirs d’eaux pluviales des différentes écoles ayant participé au nettoyage des plages.

La Semaine européenne du Développement Durable 2019 à St-Malo

Les scolaires à la découverte de la laisse de mer avec Planète Mer

Première participation le vendredi 24 mai pour Planète Mer à la semaine du développement durable organisée par la ville et l’agglomération de St-Malo (35). La Biodiversité sous toutes ses formes était à l’honneur pour cette édition 2019. A cette occasion, Planète Mer est intervenue tout au long de la journée auprès de 8 classes de la commune. L’objectif ? La découverte de la laisse de mer.

La matinée a débuté pour les élèves par une animation sur la plage du Val où ils ont pu explorer, observer les différents constituants de la laisse de mer et se questionner sur leurs origines. L’après-midi s’est poursuivi au sein du mini-village installé pour l’événement au camping du Nicet. Planète Mer a animé deux ateliers auprès des scolaires. L’un sur l’identification, par les enfants, des différents constituants de la laisse de mer et le second axé sur son rôle et son importance écologique pour la biodiversité du littoral.

Au cours de cette journée,  216 élèves du CE1 au CM2 se sont succédés dans les animations proposées par Planète Mer. Tout un programme afin de faire connaître à ces jeunes citoyens la richesse de la biodiversité marine et littorale qui les entoure.

Paru dans la presse

Midi Libre - 10 juin 2019 - Sète : en savoir plus sur les vélelles, ces voyageuses du large...

Le midi Libre de Sète fait un focus sur les vélelles (Velella velella) et met en avant le programme BioLit en Occitanie avec les Sentinelles de la Mer, un réseau coordonné par le CPIE du Bassin de Thau.


Lire l'article en intégralité ici

Paru dans la presse

Marcelle - 7 juin 2019 - Fais comme pour tes légumes, achète du poisson local et de saison

A l'occasion de la journée mondiale des Océans, Marcelle - le média de solutions vous propose des solutions pour devenir consom'acteur et citoyen-scientifique engagé en participant à BioLit et Pêcheurs d'Avenir de Planète Mer ou encore à POLARIS de Septentrion Environnement qui propose aussi aux plongeurs de s'impliquer dans #BioLit.

Lire l'article en intégralité ici